w Prendre la parole en public, gérer son stress : comment gérer sa respiration ? – FGlearning BY FIRSTGROUP

Blog

Prendre la parole en public, gérer son stress : comment gérer sa respiration ?

Visuel_Gérersarespiration
Article

Prendre la parole en public, gérer son stress : comment gérer sa respiration ?

Respirer par le ventre, vous dites ? Quoi de mieux pour faire de l’aérophagie 😊

Depuis l’antiquité, l’humanité sait que la meilleure manière de gérer son stress ou même ses émotions passe par une meilleure gestion respiratoire. Le zen, le yoga, ou encore la sophrologie se basent sur cet acte si naturel et si dénaturé.

Revenons-en aux bases. Vivre c’est fabriquer des cellules, vieillir c’est en fabriquer de moins en moins, mourir c’est arrêter d’en fabriquer. Pour fabriquer des cellules, nous avons besoin d’apports extérieurs. La matière première d’abord, lipides, glucides, protéines, vitamines, sels minéraux et eaux. Nous avons aussi besoin d’un gaz, le dioxygène, vulgairement appelé oxygène. Pour transporter tout cela dans les organes, usines de fabrication cellulaire, nous avons le système sanguin et celui qui l’anime : notre cœur. Laissons à l’œsophage son rôle avec l’entièreté du système digestif et faisons un focus sur la trachée et le système respiratoire ou autrement appelé pulmonaire.

La trachée se divise en l’arbre bronchique, puis en bronchioles pour finir avec le sanctuaire de l’échange gazeux, l’alvéole. Oui, l’absolue totalité des échanges gazeux se passent dans nos poumons. Or, ces poumons logés dans la cage thoracique sont séparés du système digestif par un muscle, dit le diaphragme. Ce muscle non seulement sépare la cage thoracique du ventre mais surtout est le muscle respiratoire.

Alors, certes, quand le diaphragme s’abaisse, il repousse les viscères et fait ressortir notre ventre. C’est cette légère avancée des viscères au niveau du ventre qui a amené certains à parler de respirer avec le ventre. Je vous en conjure arrêtez !

Je rencontre depuis vingt ans des gens qui génèrent énormément de tensions à pousser sur leur ventre croyant être dans le geste parfait de la respiration efficace. Dramatique, cette habitude amène à fermer le dos et pire encore aggrave les effets de stress. Il en est de même pour ceux à qui on parle de respiration abdominale, autre curiosité, surtout quand on sait à quel point l’action des abdominaux est à la marge que ce soit pendant l’inspiration ou l’expiration. Il existe de magnifiques exercices pour prendre conscience de l’ouverture du dos et pour revenir à une respiration efficace et vertueuse tant pour la gestion de nos émotions que pour simplement rendre notre voix plus libre et sonore. Cependant, aucun n’implique une action du système digestif et donc du ventre.

Finissons-en ! 

La respiration dans son intégralité est l’affaire des poumons et d’une utilisation optimale du muscle respiratoire, le diaphragme. Si par malheur vous mettez de l’air dans le ventre, cela s’appelle de l’aérophagie. Je vous conseille cette image bien plus porteuse de progrès : respirez avec votre dos.

>> Vous souhaitez améliorer votre prise de parole en public ? Apprendre à mieux gérer vos émotions, votre stress ?….discutons ensemble de vos besoins pour un accompagnement et un coaching personnalisé <<

Article rédigé par Guillaume Doumenge, formateur, coach mentoring, chanteur lyrique

Domaine d’intervention : Développement personnel, Management, Communication, Gestion des émotions et du stress, Prise de parole en public, Performance commerciale, Méthode DISC…

Envie de commenter ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *